Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 07 / 2024 | 31 vues
Anita Passanante / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 02 / 07 / 2024

Les fonds non consommés détournés des salariés de la MSA

Lors du Conseil d’Administration de la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA), tenu le 16 mai 2024, une annonce a fait l’effet d’une bombe. Des fonds qui devaient initialement revenir aux salariés seront utilisés ailleurs !!!

 

Le budget de 16 millions d’euros, finalement réduit à 10 millions d’euros, faisait l’objet d’une demande de redistribution aux salariés de l’institution, une demande initialement soutenue par la direction générale de la caisse centrale. Ce montant, constitué des sous-consommés de l’ensemble des caisses locales de la MSA, aurait dû être reversé aux salariés des caisses de la MSA. Cependant, il sera finalement réaffecté à d’autres fins.

 

Budget confisqué


Un budget modificatif, soumis au vote, a été approuvé, provoquant un tollé parmi les représentants des salariés.


Le pire, c’est que le premier vice-président de la CCMSA, appartenant au collège salarié, a voté en faveur de cette réaffectation aux côtés des employeurs, renforçant ainsi leur position. Cette décision controversée signifie que ces fonds, qui devaient initialement revenir aux salariés, seront utilisés pour soutenir les non-salariés agricoles.


Le budget adopté ne prévoit aucune rétribution pour les employés de l’institution, ceux-là mêmes qui sont au coeur des opérations quotidiennes.


Salariés abandonnés


Les salariés de la MSA, qui se trouvent en première ligne, se sentent abandonnés. Ils dénoncent l’absence de reconnaissance et de soutien financier, malgré leur engagement quotidien auprès des ressortissants
agricoles. La gestion actuelle des fonds et l’absence de moyens humains et financiers suffisants menacent les missions de service public de la MSA. Sans un soutien adéquat, l’institution risque de ne pas pouvoir apporter l’aide nécessaire aux plus vulnérables, notamment les populations salariées et non salariées les plus fragiles.


Alors que se profile une nouvelle négociation de la Convention d’Objectifs et de Gestion (COG), les inquiétudes s’intensifient. Comment envisager une révision de la classification des emplois avec un budget si restreint ? Comment espérer conserver et attirer des salariés quand les conditions de rémunération sont si peu attractives ? Les employés de la MSA attendent des réponses et des actions concrètes pour améliorer leur situation. Ils appellent à une reconnaissance de leur travail et à une rétribution juste et équitable des fonds .
 

Le message des employés de la MSA est clair : il est urgent de valoriser ceux qui, chaque jour, assurent le bon fonctionnement de la MSA et soutiennent les ressortissants agricoles.

Pas encore de commentaires