Focus
ACCÈS PUBLIC
26 / 01 / 2024 | 81 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4145
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

RDV des trésoriers n°4

Comment faire du rapport d'activité du CSE un objet de communication ? [le RDV des trésoriers n°4]

A la différence du bilan de fin de mandature qui est partagé avec les nouveaux élus, le rapport d'activité du CSE est destiné à être un objet de communication auprès des salariés. Si le bilan de fin de mandat est avant tout financier, le rapport d'activité donne à voir une vision globale de ce que fait un CSE. Retour sur le direct du 12 décembre 2023 organisé en partenariat avec UpCoop et Technologia Expertises.

 



"Si la loi impose au CSE de présenter chaque année un rapport d'activité, le format est en revanche totalement libre. Or les rapports restent encore trop axés sur la comptabilité. Dépasser ce cadre pour proposer aux salariés  une vision globale de ce que fait un CSE sur les ASC et sur les AEP revient à faire des choix dans ce qui va pouvoir être dit et comment. Cela sous-entend un consensus entre les élus. Cela rend l'exercice plus compliqué mais le jeu en vaut la chandelle par rapport aux salariés. C'est un gage de légitimité de l'instance et une source de motivation potentielles pour motiver des salariés à s'y engager", souligne Jean-Hugues Roquel, consultant chez Technologia Expertises.


Le CSE d'Allianz s'est ainsi donné les moyens de rendre accessible le rapport d'activité aux salariés. "Ils y accèdent directement à partir de leur espace personnel sur le portail des ASC. C'est une demande de développement spécifique à laquelle nous avons répondu. Des CSE nous demandent des extractions de données pour se livrer à des analyses qualitatives, qu'ils partagent ensuite ou non avec les salariés. Tout n'est pas bon à dire toutefois en fonction des situations", prévient Sylvie Randy, formatrice interne pour Kalidea UpCoop qui reconnaît en effet qu'il y a un risque sérieux de retour de boomerang à vouloir tout dire.
 

On peut y aller progressivement dans l'exercice. Chez HPE, le CSE produit un "rapport moral" qui pose sur un format ultra synthétique des éléments factuels comme le nombre de démissions d'élus au cours de la mandature, le  nombre de salariés détachés au CSE, la baisse des effectifs,.... De quoi poser les bases pour discuter. "La bonne gestion d'un CSE repose sur des équilibres particuliers à respecter, que ce soit entre les prestations, entre l'individuel et le collectif ou entre le central et le local. Il faut les avoir en tête et être capable d'en discuter avec les salariés. Nous allons devoir nous montrer pédagogue sur la nécessité d'adapter les subventions", explique Jean-Paul Vouiller, le trésorier du CSE.

Les équilibres des ASC
 

On retrouve le levier pédagogique dans les précédents rapport d'activité du CSE d'Ipsos. "C'est par exemple l'occasion de bien expliquer la différence entre le résultat et les réserves qui peut être une source de confusion pour les salariés", explique Nathalie Martinez, trésorière sortante et élue du CSE qui profite de l'exercice pour détailler et commenter les consommations des salariés. A noter que le rapport a été aussi proposé au format audio avec une visite commentée (utilisation de l'outil gratuit Screen Cast) et a fait l'objet d'une présentation aux salariés, sur le temps de travail. Mais ça, c'était avant le Covid. L'heure est à la relance de la dynamique.