Participatif
ACCÈS PUBLIC
26 / 06 / 2024 | 25 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1820
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Le Congrès des 10 ans de la loi ESS: un évènement d'importance

Le  Congrès des 10 ans de la loi ESS organisé par ESS France a rassemblé  les 12 et 13 juin plus de 1200 personnes au Centre International de Conférences de Sorbonne Université.

 

Evènement fédérateur d'importance , mobilisant l'ensemble de l'écosystème de l'Economie Sociale et Solidaire, il était dédié à penser une dynamique collective pour les 10 ans qui viennent.

 

L'actualité politique, suite à la dissolution de l'Assemblée nationale, a également marqué les échanges, la programmation ayant été modifiée pour alerter sur l'incompatibilité de l'extrême droite avec le projet porté par l'ESS. ( cf:  le Manifeste : Nous imaginons un futur où l'Economie Sociale et Solidaire serait la norme ! évoqué dans ces colonnes récemment.)
 

Issu des consultations organisées par ESS France dans le cadre de l'initiative Imagin'Ère de l'ESS, le Manifeste résume les orientations soulevées par une centaine d'acteurs et réseaux qui ont contribué via la Grande Consultation ou par des contributions écrites.
 

Découvrir le Manifeste

­

Zoom sur les temps forts de ces deux jours historiques :

 

Une Résolution à diffuser largement !

"Face à l'extrême droite, les acteurs de l'ESS appellent à l'engagement" est la résolution approuvée à l'unanimité à l'Assemblée Générale d'ESS France et présentée au Congrès. 

 

Elle est proposée à l'adoption par toute organisation de l'ESS souhaitant la soutenir.

Découvrir la Résolution

Un temps de reconnaissance institutionnelle 

La présence de nombreuses personnalités, dont des Ministres 

  • Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie. C'est la première fois que le Ministre en fonction assiste à un Congrès de l'ESS.
  • Olivia Grégoire, Ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation.
  • Belmonde Dogo, Ministre Ivoirienne de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté et Katarzyna Nowakowska, Sous-secrétaire d’Etat à l’ESS de la République de Pologne.
  • Sylvain Waserman, Président de l'ADEME.

En savoir plus

 

6 tables rondes inspirantes rassemblant +25 intervenants

Chaque plénière était l'occasion d'échanger sur les raisons d'agir de l'Economie Sociale et Solidaire, les grands enjeux qui motivent l'aspiration à développer l'ESS.

Revoir les tables rondes


Une nouvelle présidence pour ESS France

L'Assemblée Générale, du 12 juin au matin,  a inscrit ESS France dans une nouvelle séquence : Benoît Hamon a succédé à Jérôme Saddier. Il  est devenu le nouveau Président d'ESS France. Benoît Hamon s'est entouré d'une nouvelle équipe d'administratrices et d'administrateurs, qui assure une continuité avec les travaux et axes menés par son prédécesseur.

Découvrir 


Dans 10 ans... quel développement pour l'ESS ?
 

+90 experts autour de 15 ateliers !

Les participants du Congrès ont pu échanger sur diverses trajectoires de développement de l’ESS au travers de 15 ateliers, répartis dans 5 parcours thématiques pour penser l'ESS et sa place dans la société de demain pour les 10 ans qui viennent. +90 expertes et experts des sujets traités ont pu partager leur expérience et penser aux perspectives et pistes possibles, au bénéfice du développement de l'ESS.

+d'infos à venir

S’inspirer avec des solutions innovantes dans les territoires

Démontrer tout ce que l'ESS peut apporter à des secteurs d’activités où on ne l’attend pas toujours, mais où son rôle s’avère particulièrement essentiel, c'était l'objectif du Village des initiatives présent sur les deux jours !

 

Des priorités claires pour le développement de l'ESS

Benoit Hamon a clôturé ces deux jours en pointant notamment l'asymétrie profonde des soutiens financiers qu'attribue l'Etat entre l'ESS et l'économie conventionnelle : "L'ESS n'a jamais demandé de régime de faveur, elle demande l'égalité de traitement." Entre autres sujets, il affirme que l'ESS n'est pas "un supplément d'âme", mais bien "une grille du monde nouveau" et "la forme la plus moderne de l'économie qu'il est temps de revendiquer".

Revoir son discours

 

 

 

Pas encore de commentaires